Millésime 2017

Un millésime marqué par un retour précoce de la chaleur au printemps, suivi d’un été chaud et ensoleillé, qui se prolongera bien au-delà des vendanges. Les 27 et 29 avril, les vignerons ont tremblé. Des températures annoncées inférieures à 0°C au petit matin ont fait craindre de connaître à nouveau les ravages du gel de l’année précédente. La mobilisation de toute la Côte pour allumer des feux de paille a permis d’éviter les dégâts.

Le mois de juin, exceptionnellement beau, a engendré une floraison parfaite et un grossissement rapide des grappes, promesses d’une récolte généreuse. Juillet et août furent aussi très favorables. Quelques pluies fin août ont été les bienvenues pour enrayer la sécheresse et accélérer la maturité. Malgré une taille courte au printemps, le domaine a pratiqué des vendanges vertes au cours de l’été, afin de limiter la production, particulièrement dans les vignes gelées en 2016.

Nous avons débuté les vendanges le 9 septembre dans la Côte. 10 jours plus tard, toute la récolte était rentrée car la maturité progressait vite. Les vins sont le reflet de cette maturité très aboutie, avec des tanins soyeux, des acidités modérées, qu’il a parfois fallu rehausser pendant les vinifications. L’excellent état sanitaire des grappes a rendu le tri presque inutile, et se traduit par des couleurs vives et soutenues, ainsi que par une grande pureté des arômes.

En résumé, un millésime très flatteur et attractif dans sa jeunesse, mais avec suffisamment de consistance et de concentration pour gagner en complexité dans les 10 prochaines années. Dans les années récentes, c’est peut-être le millésime 2012 qui présente le plus de similitudes.



Sarah Marsh, Automne 2018

Mûr mais savoureux. Il a une riche finesse minérale. Note d’amandes. Belle acidité et une minéralité sèche en finale, avec beaucoup de richesse au milieu. J’aime ça.


15/20

Guide 2020

Belle robe d’un jaune d’or chatoyant. Nez expressif, intense, mariant les notes de fruits blancs et de citron frais à une tonalité boisée délicate. La bouche montre la même harmonie dans une ambiance boisée, racée, délicate et persistante. 92/100


Allen Meadows, 10/06/2019

Un nez légèrement grillé révèle des notes d’essence, de poire, de pomme et de citron. Les saveurs rondes, succulentes et légèrement caillouteuses possèdent un volume exceptionnellement bon, en effet la texture est presque séduisante tandis que la finale séveuse est équilibrée et longue même si le pain grillé réapparaît. Pourtant, c’est vraiment très bon pour ce que c’est et il vaut la peine d’être essayé.


Sarah Marsh, Automne 2018

L’arôme de cerise est si doux en bouche. Il est souple, très bien mûr – des fruits d’été généreux et une fraîcheur bien équilibrée à la fin. La texture est tellement attrayante. Succulent et frais. Bourgogne la plus attrayante.


Allen Meadows, 10/01/2019

Un nez frais et distinctement terreux est composé principalement de divers parfums de fruits noirs. Les saveurs souples, rondes et délicieuses possèdent à la fois une bonne coupe et de l’énergie avant de se terminer par une finale persistante mais légèrement acidulée qui s’arrête juste avant la sécheresse, bien que cela puisse bien se dissiper avant la mise en bouteille du vin.


Sarah Marsh, Automne 2018

Arôme de haie et de terre. Fruits sucrés, mûre. J’aime la profondeur et la douceur avec une acidité douce aussi. Il est vraiment sympa et frais. Attirant, bouche arrondie. La parcelle est en haut de la colline, à plat, et une autre est orientée au sud. Charme facile. Mon préféré avec le Saint Martin.


Allen Meadows, 10/01/2019

Une réduction ferme rend le nez difficile à évaluer aujourd’hui. Sinon, il possède une sensation en bouche légèrement plus fine aux saveurs plus légères qui sont également bien énergiques tout en offrant un peu plus de profondeur sur une finale mieux équilibrée.


International Wine Challenge 2018, Médaille de bronze


Sarah Marsh, Automne 2018

Frais et plein d’entrain


14,5/20


Jancis Robinson, 07/01/2019

Un peu brut et rustique mais passionné et honnête. 16/20


Allen Meadows, 10/01/2019

Ceci est également réduit mais il est suffisamment léger pour discerner que le fruit sous-jacent semble être mûr. Le volume du punch est légèrement meilleur et des saveurs de poids moyen à la texture attrayante qui affichent une bonne longueur sur une finale légèrement plus structurée, voire plus complexe.


Sarah Marsh, Automne 2018

Violette au nez. Il est élégant. Il est assez racé. Il fait plus « froid », pas aussi mûr et suave que le Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits, mais avec des arômes floraux plus intéressants au nez et en bouche et une finale plus longue.


16/20

Jancis Robinson, 07/01/2019, 16/20

SommelierS International N°168

Robe rubis intense aux reflets violacés. Nez fin, charpenté, avec des notes de baies noires (myrtille, cassis), de fruits rouges (cerise) et de fleurs sauvages associées à de discrètes pointes d’épices (poivre) et de réglisse. Bouche équilibrée, suave, ronde, fruitée. Sur la prune et les fruits noirs, avec des tanins fins et fondus. Finale longue et ronde


Guide 2020

Robe d’un joli rouge rubis clair. Nez intense floral et fruité, touche minérale, terreuse. En bouche un vin privilégiant la franchise affichant une corpulence légère, des tanins assez présents et une belle qualité de fruit. A apprécier légèrement frais. 88/100


Allen Meadows, 10/01/2019

Un nez légèrement grillé présente des notes de groseille rouge et noire légèrement épicées. Ici aussi, les saveurs de poids moyen possèdent un volume et une vivacité raisonnablement bons, le tout enveloppé d’une finition persistante…


Jancis Robinson

Vraiment plutôt riche et très agréable, intense – son goût ressemble plus à un premier cru qu’à un vin de village. Apparemment, la plupart des fruits proviennent de près du Clos des Réas. 16,5/20


Sarah Marsh, Automne 2018

Léger arôme de fruits d’été. Des fraises. Très souple et appétissant. Assez doux. Tanins légers, peut-être avec une touche de feuille juste en finale, qui fonctionne bien avec les fruits d’été plus mûrs. Il est rond et léger. Concentration modeste. 15,5/20


Allen Meadows, 10/01/2019

Un nez joliment mûr et d’une fraîcheur exubérante offre des notes de cerise rouge, de prune, de framboise noire et une variété de nuances d’épices. Encore une fois, les saveurs à peine moyennes ne sont pas particulièrement denses, mais j’aime à la fois la texture et le dynamisme de la longue finale dissimulée où un soupçon de bois fait surface. Celui-ci est de caractère très Vosne et peut aussi bien être bu jeune ou avec l’âge.


Sarah Marsh, Automne 2018

Celui-ci est assez profondément coloré avec un nez fermement réduit qui suffit aujourd’hui à masquer le fruit. Sinon, la richesse, la taille et le poids des succulentes saveurs de poids moyen sont impressionnantes, dotées de grandes quantités d’extrait sec et de tanins plus mûrs sur la finale puissante. C’est un grand village de Chambolle qui n’est pas élégant mais qui est impressionnant par sa mode.


Jancis Robinson

… Beaucoup de fruits sucrés et d’énergie. De bonnes choses pour ce prix. 16/20


Sarah Marsh, Automne 2018

Bon nez. Il fait impression. Fruits noirs et quelques notes toastées crémeuses aussi. Souple au palais. Pastille mûre fruit sucré. Il a une bouche bien enrobée. De la profondeur, de la succulence et de la fraîcheur. Pas mal du tout. Chauffeur de salle. 16/20


International Wine Challenge 2018, Médaille de bronze

Edition 2019

Un village de haute volée résultant de l’assemblage de quatre parcelles qui « donnent un vin élégant, aux tanins assez souples pour cette appellation. Un intermédiaire entre les vins de type Vosne et ceux de type nuits », explique le domaine. De fait, cette cuvée ne manque pas de structure autour de tanins serrés, ni de concentration, mais la matière fait preuve aussi d’une belle finesse. Une aromatique sur le cassis, et plus généralement les fruits noirs à maturité, accompagne la dégustation de ce nuits de gala. Coup de cœur * *


Guide 2020

Belle robe rubis clair. Nez fruité capiteux, notes de groseille mûre, touche minérale fumée discrète. En bouche une texture très soyeuse, beaucoup de délicatesse et un fruit croquant qui montre déjà une belle persistance. Un vin très prometteur. 91/100


Allen Meadows, 10/01/2019

La réduction a encore le dessus sur le fruit aujourd’hui. Plus intéressantes sont les saveurs de poids moyen veloutées et tout à fait délicieuses qui possèdent un meilleur volume et en particulier la finale moyennement rustique, compacte et de première qualité où un soupçon d’acidité se dégage.


Sarah Marsh, Automne 2018

Une note plus marquée et plus fumée que le Nuits Saint Georges. Il est assez fumé également en bouche. Bonne énergie et nervosité. Une note de silex. Savoureuse touche d’umami mélangée avec du cassis. Il se termine sur une note fraîche et lumineuse. Vin d’appellation village haut de gamme. 16.5/20


Allen Meadows, 10/01/2019

Une fois de plus, le nez est fermement réduit et illisible. Comme d’habitude, la sensation en bouche des saveurs vibrantes moyennement corsées est nettement plus fine et avec une minéralité plus évidente qui devient vraiment apparente sur la finale jeune, austère, complexe et persistante qui est également mieux équilibrée.


Sarah Marsh, Automne 2018

L’attaque montre de délicieuses cerises rouges. Les tanins sont fins et légers. Il est mûr, mais pas trop riche, il a de la légèreté et de l’élégance. Précisément frais et légèrement minéral et floral en finale. Joli vin avec juste un petit resserrement à la fin. Une légère morsure de noyau de cerise. 16/20


Allen Meadows, 10/01/2019

Réduction ferme. La sensation en bouche des saveurs moins concentrées est plus raffinée grâce aux tanins à grains relativement fins qui façonnent la finale encore plus pierreuse, linéaire et jeune et austère. Ce n’est pas particulièrement dense mais c’est certainement joli et a la structure pour récompenser 6 à 8 ans de garde.


Sarah Marsh, Automne 2018

Belle profondeur au nez. Très souple en bouche. Les tanins donnent une bonne structure, mais en douceur. Il a du mordant. Il y a une belle concentration et la maturité des fruits noirs. C’est un élégant Nuits Saint Georges et j’aime la finale longue et fraîche. 18/20


Allen Meadows, 10/01/2019

Un nez piquant est composé de forte réduction et de bois grillé où ce dernier élément se retrouve également sur les saveurs mi-corsées solidement concentrées qui offrent une bonne profondeur et une bonne persistance sur la finale légèrement acidulée mais non desséchante. Il semble avoir la densité nécessaire pour intégrer éventuellement le traitement généreux du chêne, même si aujourd’hui le bois n’est pas subtil.


Sarah Marsh, Automne 2018

Palais puissant. Ceci est tout à fait un pas vers le haut. Beaucoup de structure ici. Les tanins sont fermes, juste parfaitement mûrs, ils sont légèrement serrés. Il y a une bonne densité. Finale ferme. La douceur de l’été, mais avec beaucoup de structure. 18,5/20


Jancis Robinson, 07/01/2019

Riche et intense avec quelques notes florales et encore assez sec en fin de bouche. 16,5/20


International Wine Challenge 2018, Médaille de bronze

Allen Meadows, 10/01/2019

Le bois proéminent mais non dominant encadre les arômes épicés qui se composent principalement de notes de cassis, de violette et d’anis. Les saveurs plus raffinées et précises, quoique moins concentrées, regorgent d’une minéralité évidente qui imprègne également la finale modérément austère, longue et bien équilibrée. Un peu de patience sera nécessaire.


Sarah Marsh, Automne 2018

Toujours le premier à être récolté. Sa texture est souple et fluide. Sans couture. Les tanins sont fins et élégants. Une trame d’acidité adéquate. Fruits d’été et une finale longue et soyeuse. 18,5/20


Jancis Robinson, 07/01/2019

Raffiné et intense mais avec une réelle sophistication. Somptueux. Et avec des tanins fins pour l’avenir aussi. 17,5/20


Edition 2020

Un grand classique, et un monopole, du domaine Michel Gros. Des notes complexes de cerise, de mûre et de pivoine forment une plaisante palette aromatique. Le palais se montre généreux et velouté, la finale un peu plus fluide.


International Wine Challenge 2018, Médaille d’or, 95 points

94 points

SommelierS International N°168

Robe grenat flamboyant à pourpre sombre. Bouquet complexe d’arômes fondus alliant les petits fruits rouges (fraise) et noirs (cassis, myrtille) et le cuir. Onctuosité, élégance, volupté, l’équilibre de sa mâche et de son architecture offre une attaque corsée. Finale veloutée et délicate.


Guide 2020

Robe rouge clair. Nez intense, complexe aux accents de petits fruits rouges avec une tonalité boisée et torréfiée discrète. La bouche est extrêmement ample, soyeuse, expressive et offre une persistance aromatique très au-dessus de la moyenne. Remarquable. 93/100


Allen Meadows, 10/01/2019

Il a juste assez de réduction pour tout cacher, sauf les petites notes de bois et d’épices beaucoup plus subtiles. Les saveurs rondes, délicieuses et de poids moyen à la texture velours conservent un beau sens du détail et de l’énergie, le tout enveloppé dans une finition raffinée et à nouveau jeune et austère.


Sarah Marsh, Automne 2018

Arôme attrayant de fruits d’été et de poivre blanc. Il est en couches et puissant. La structure ne manque pas, mais je la trouve joliment retenue, compacte et pas trop lourde. Un Clos Vougeot bien affûté. Grandes aromatiques en bouche aussi. 19/20


Allen Meadows, 10/01/2020

Une fois de plus, il y a beaucoup de bois autour des arômes nettement terreux de baies rouges et foncées où une jolie note de tête de violette apparaît. Les saveurs de tête relativement souples ne sont pas diluées mais elles ne sont pas non plus denses, le tout enveloppé dans une finale ferme, austère et solidement complexe et persistante. C’est joli et j’aime la profondeur mais il serait juste de dire que ce n’est pas à son niveau habituel.